Les marqueurs spatiaux du langage se décomposent en trois grands groupes

-Les #noms et #adjectifs #locatifs, permettent d’établir des descriptions #morphologiques des objets en se basant sur leurs caractéristiques saillantes. Par exemple : le sommet, le haut, le long, le coin, le rebord… -Les #verbes de #mouvements décrivent quant à eux les déplacements : mouvements où s’opèrent un changement de lieux (avancer, tourner, bouger par exemple)..